Derniers sujets
» Taverne de l'Ours
par Chryséïs Sam 16 Sep - 23:48

» Saido Artosa - Acte I
par Saido Jeu 10 Aoû - 19:22

» Djiyuncin - Acte I
par Djiyuncin Jeu 27 Juil - 2:47

» Chryséïs - Acte I
par Chryséïs Jeu 27 Juil - 1:43

» Deltac - Acte I
par Deltac Mer 26 Juil - 18:11

» Shiroe - Acte I
par Shiroe Mer 26 Juil - 11:20

» Siffle-feuille Chabrone - Acte I
par Chabrone Mer 26 Juil - 10:54

» Nielas Aran - Acte I
par Matliv Mar 18 Juil - 17:38

» Daryûn - Acte I
par Matliv Dim 2 Juil - 20:01

» Zenyatta - Acte I RIP
par Matliv Dim 2 Juil - 18:56


Nielas Aran & Zenyatta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nielas Aran & Zenyatta

Message par Matliv le Lun 24 Oct - 1:55

Il neige abondement, les flocons tombent du ciel sans jamais s’arrêter. Les quatre aventuriers arpentent la montagne. Le col est bloqué, impossible de traverser, la neige empêche quiconque de passer. Sur le sentier escarpé, le groupe put trouver une sorte de chemin alternatif. Peu de temps après le groupe se retrouva dans une impasse. Seul, un escalier se trouvait un peu plus loin. Nielas Aran en était certain, il avait trouvé ce qu’il recherchait depuis de long mois. Les autres était un peu plus dubitatifs, Zenyatta s’exprima alors :
"Peut être cet escalier nous permettra-t-il de traverser le passage montagneux… "
Le groupe descendit l’escalier, en bas de celui ci, une porte sur laquelle se trouvait gravée des symboles. Nielas Aran les identifia immédiatement comme ceux de son dieu. En baissant les yeux, le prêtre s’aperçut que son symbole divin brillait. Le prêtre se saisit de son symbole et l’approcha de la porte. Un mécanisme se mit alors en route, de grands bruits de rouages se firent entendre. Dans un grincement aigu, la porte se souleva difficilement du sol, dévoilant un passage sombre. Le groupe s’engagea dans celui-ci, sans aucune appréhension. Le druide alluma sa lanterne afin d’y voir clair. Après quelques mètres seulement, le groupe se retrouva de nouveau face à un escalier. Avant de descendre, Nielas Aran tendit alors sa main, l’essence divine de Nérull traversa son corps avant de se focaliser dans ses doigts. Celui-ci ferma les yeux afin de mieux ressentir les différentes auras magiques autour de lui, il distingua alors, au bout de quelques secondes, des auras magiques faiblardes devant lui, il en compta 5.
"Je ressens des puissances magiques en bas de cet escalier, prenez garde."

Prudemment, le groupe descendit l'escalier. Ils entendirent des voix, ce n'était non pas des paroles, mais des râles d'agonie. Armes aux poings les aventuriers s'approchèrent. Ils tombèrent nez à nez avec un groupe de mort vivant, pas moins de 3 zombies et 2 squelettes. Le combat s'engagea alors, mais les pouvoirs des deux prêtres permirent au groupe de triompher sans le moindre mal. Ils explorèrent alors l'endroit, c'était une immense crypte, après de nombreux combats, les aventuriers réussirent à atteindre une tombe située dans une salle reculé. Ils découvrirent en la pillant nombre d'objets utiles. De plus en examinant les murs, ils remarquèrent que sur un grand pan du mur, ce trouvait une fresque sur laquelle figurait un plan. Le prêtre jubila, les livres en parlait, mais tous pensait que ce n'était qu'une simple légende, il inspecta le plan de plus près, conformément aux écrits, l'emplacement de la nécropole de Kyrath se trouvait consigné. Le groupe entrepris de rentrer mais Nielas Aran ne pouvait supporter l'affront qu'avait fait le prêtre de Pélor en pénétrant ici. A l'aide des morts vivants asservis plus tôt, celui ci prit le prêtre en traitre et l'acheva alors que les deux zombies le maintenait sans défense. Seuls trois aventuriers ressortirent du tombeau. Sur le chemin du retour vers la ville, ils croisèrent un mage haflelin, combattirent un loup polaire et un ours. Le druide eut une révélation, il devait se rendre dans le nord. Ils arrivèrent finalement dans la mégalopole de Jyaloy. Cette ville immense est la capitale du pays. Ils y arrivèrent et les chemins du Halfelin et des autres aventuriers se séparèrent.  Les trois aventuriers se rendirent donc dans un coin de la ville un peu malsain, il s’agissait des quartiers de mages quelques peu malsains, mais c’était ici leur destination. Arrivés dans cet endroit, il faut le dire, pas très chatoyant, les trois compères se sont faits interpellés par quelqu’un, aux premiers abords, un peu louche.
« Bonjour messieurs, que diriez-vous de tenter une expérience ? »
Le groupe, aux premiers abords méfiant, se laissa par la suite tenter par cette proposition. Le mage expliqua alors les règles :
« Vous donnerez un nombre, une fois ce nombre prononcé, je tirerai autant de cartes qu’annoncé de ce paquet, vous verrez la suite »
Un peu dubitatifs, le groupe laissa le druide passer en premier et tirer des cartes.
« Je vais choisir cinq ! » dit-il dit avec élan.
Après cette annonce, le mage commença à tirer une carte. Pour la première, rien de physique ne se passa, mais notre aventurier se sentit comme plus fort, plus grand intérieurement. Une deuxième carte est tirée, et là, l’aventurier est dépossédé de tous ses biens. Notre groupe fut choqué par la disparition de toutes les (peu nombreuses ceci-dit) affaires du druide
. Mais l’aventurier s’étant engagé, il continua l’expérience, et une troisième carte fut tirée. A ce moment-ci, le mage lui dit :
« Vous avez trois vœux, quels sont-ils ? »
Notre aventurier réfléchit, puis dit :
« Je voudrais un bâton de thaumaturge ! »
Et là, l’aventurier disparut. C’était la fin des aventures du druide

Les deux aventuriers restants, Zenyatta et Nielas Aran se regardèrent, choqués par ce qu’ils venaient de voir. Après quelques minutes de réflexion bien juteuses, et en ayant pris en compte le sort de leur camarade, nos aventuriers prirent la sage décision de… refaire une partie, avec Zenyatta cette fois-ci.
Zenyatta prit place, puis annonça :
« Une carte » sobrement.
Une carte fut tirée, et là, contre toute attente, un individu apparait, et se met à ses ordres. Rassurée, Zenyatta annonça vouloir une deuxième carte. La mage tira alors une seconde et ultime carte, et Zenyatta disparut à son tour. Nielas Aran, désemparé, ne sachant plus que faire, réfléchit minutieusement, et se dit, après une réflexion encore plus intelligente :
« Je vais jouer »
Et alors le jeu prit place. Mais n’oublions pas, avant cela, le sort de Zenyatta. En effet cette dernière se retrouva dans un lieu étrange, sombre. Mais surtout, elle remarqua des chaines, autour de ses poignets et chevilles. Zenyatta commençait à regretter ce maudit jeu, elle en venait même à se dire que Nielas Aran lui manquait… Non quand même pas, mais elle était tout de même désespérée. Elle cria pour qu’on vienne l’aider, et alors, à sa grande surprise, une sorte de créature tout droit venue des enfers surgit ! Une sorte de reptile pourvue d'une queue grâce à laquelle elle pouvait à la fois avancer et se tenir debout, armée de fouets de feu se montra. A ses côtés, une petite créature, peu impressionnante. Elle servait de traducteur. Il fut expliqué à Zenyatta qu'elle deviendrait l'esclave sexuelle de la créature, mais celle ci ayant peur que son esclave se lasse ici, passa un pacte avec cette dernière. Tous les soirs, la créature viendrait abuser de Zenyatta, en échange celle ci recouvra sa liberté. Elle devait désormais porter un pendentif qui assurait cette servitude et qui permettait accessoirement que les deux amants se comprennent. Revenons en à notre aventurier alors esseulé dans cette tente. Il tira la première carte et aussitôt toute ses possessions disparurent, à la limite du désespoir, il tira une nouvelle carte. Quelques seconde à peine plus tard celui ci reçu, un message de la part d'un messager. Il apprit alors qu'il avait hérité d'un membre lointain de sa famille, qui lui était inconnu, d'un petit château. Au bout de plusieurs jours de recherche et de négociations, Nielas Aran parvint à le vendre à un riche noble qui lui acheta pour la modique somme de 425 000 pièces d'or. Zenyatta qui était revenu par une téléportation incantée par l'être monstrueux qui viendrai désormais lui rendre visite chaque nuit, se mit à la recherche de Nielas Aran dans l'immense ville de Jyaloy. Ce fut par un coup de chance, que dis je un miracle qu'il se retrouvèrent devant l'hôtel dans lequel Nielas Aran avait logé la veille.

_______________

------------------------
Pour comprendre les fonctions récursives, il faut tout d'abord comprendre les fonctions récursives !
Il n'y a que deux choses ardues en informatique : nommer les objets, les invalidations de cache, les erreurs de bords.
avatar
Matliv

Messages : 815
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 19
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Classes et Niveaux: Maître du jeu Niveau 9001
Points de Vie:
1/0  (1/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum